Une loi électorale en juillet pour des élections en 2013, selon un diplomate accrédité en Haïti

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Une loi électorale en juillet pour des élections en 2013, selon un diplomate accrédité en Haïti

L’ambassadeur canadien, Henry Paul Normandin attire l’attention des acteurs haïtiens sur la nécessité d’adopter une loi électorale ce mois-ci. « Une loi électorale ce mois de juillet déterminera si les élections sont possibles avant la fin de l’année 2013 », explique le diplomate.

« S’il n’y a pas de loi électorale, adoptée au cours du mois de juillet, suivie d’un calendrier électoral, malheureusement et pratiquement, cela deviendra impossible de tenir les élections en 2013 », prévient Normandin.

« Tous les secteurs de la société haïtienne, les partis politiques, les parlementaires, l’exécutif, la société civile, tous se sont prononcés en faveur des élections en 2013, alors que, du côté du Canada et de la communauté internationale, nous sommes prêts à appuyer Haïti dans la réalisation de cet objectif », assure le représentant du Canada en Haïti.

« Tous les acteurs concernés au premier plan, le conseil électoral, l’exécutif, les parlementaires et tous les acteurs doivent agir rapidement pour que des élections en 2013 soient toujours possibles », souhaite Henry Paul Normandin.

Des voix s’élèvent de divers secteurs de la société pour demander à l’Exécutif d’acheminer le projet loi électoral au Palais Législatif au plus vite. La présidence a tenu à agir dans le document avant de le passer au parlement.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...