Martelly veut réaliser les élections, mais il demande à l’OEA d’en examiner la faisabilité

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Martelly veut réaliser les élections, mais il demande à l’OEA d’en examiner la faisabilité

Qui veut, peut ne pas pouvoir. Les élections ? Oui. Mais, Est-ce faisable ? Le chef de l’Etat haïtien, Michel Martelly, cherche à savoir. Alors, il demande à l’Organisation des Etats Américains de dépêcher une mission technique en Haïti afin d’étudier la faisabilité des prochaines élections qui doivent se tenir peut-être en décembre pour renouveler un tiers du sénat et élire les conseils d’administration communale.

Alors, les mauvaises langues qui clament toujours que Michel Martelly n’a pas la moindre volonté d’organiser les élections comprendront qu’il y a un écart majeur entre la volonté de faire et la faisabilité.

Le processus électoral est déjà en branle. Noté. Le projet de loi électorale du CTCEP, retouché par l’Exécutif et la chambre basse, est prometteur d’une loi qui ne règlementera peut-être pas les prochaines élections. Noté. On se souvient encore du député Levaillant Louis-Jeune qui a récemment mis en garde contre un arrêté présidentiel invitant le peuple en ses comices sous l’égide de la loi de 2008.

En tout cas, personne ne sait encore si les élections sont faisables. Elles sont réalisables, croit le Secrétaire Général Adjoint de l’OEA, M. Albert Ramdin, qui dit constater une certaine stabilité dans le pays depuis l’arrivée au pouvoir du président Martelly.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...