D’une voix en or à une médaille d’or pour Haïti

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

D’une voix en or à une médaille d’or pour Haïti

Jean Jean Roosevelt a remporté, jeudi 12 septembre, la médaille d’or dans la catégorie Chanson des 7e Jeux de la Francophonie, à Nice, en France.

L’artiste a tenu sa promesse, celle de ramener l’or des Jeux Olympiques au pays : « Haïti chérie, chose promise, chose due, je vous apporte votre médaille ! », s’est-il adressé à son peuple sur son compte Twitter, après cette consécration.

Cinq chanteurs et groupes concourraient à cette finale. Selon des témoignages recueillis auprès d’un ami de Jean Jean Roosevelt qui a parlé au chanteur, la tendance, dès le départ, n’était pas en faveur de l’artiste. D’ailleurs, ce dernier s’est plaint qu’il n’y avait pas une forte présence haïtienne à l’opéra de Nice. Les libanais y étaient nombreux, a-t-on appris.

Le spectacle a atteint son pic d’intensité lorsque Jean Jean Roosevelt a lâché les premières notes de « Taisez-vous ». Le public, suspendu aux lèvres du chanteur, ne s’était pas tu. Il s’est mis crier : « Haïti, Haïti, Haïti… ». La flamme aurifiée de la voix de Jean-Jean Roosevelt embrasait tout le monde.

D’une voix en or à une médaille d’or pour Haïti, le parcours n’a pas été long. Et, ce n’est pas exceptionnel. Ce jérémien avait déjà accompli un travail extraordinaire : donner le monde aux femmes.

Laisser un commentaire

A lire aussi...