Le vote de la loi électorale n’amènera nulle part

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Le vote de la loi électorale n’amènera nulle part

La commission sénatoriale spéciale chargée d’analyser le projet de loi électorale aux fins de formuler des recommandations à l’Assemblée a commencé ses travaux mardi. Elle a eu une rencontre en effet avec des juristes autour du document, selon son président, Andris Riché. Le sénateur Riché confirme que le rapport de son équipe sera prêt d’ici à vendredi afin que le Grand Corps réuni en Assemblée Plénière puisse statuer en dernier ressort.

En fin de compte, le sénateur Jean William Jeanty a préféré assister aux travaux de la commission en tant qu’observateur, estimant que le vote du projet loi n’amènera nulle part.

L’élu du département des Nippes, qui rappelle que le président de la République fait peu de cas des lois approuvées et résolutions prises au sénat de la République, craint que l’actuel document ne subisse le même sort.

Pour le parlementaire, le problème qui se pose n’est autre que politique. « La réponse qui s’impose est politique, préconise le sénateur Jeanty qui suggère le dialogue entre les acteurs.

Laisser un commentaire

A lire aussi...