Haïti : la chambre basse condamne l’arrêt de la Cour constitutionnelle dominicaine

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Haïti : la chambre basse condamne l’arrêt de la Cour constitutionnelle dominicaine

Le bureau de la chambre des députés dénonce le caractère raciste et discriminatoire de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle dominicaine de déclarer apatrides les dominicains d’origine haïtienne. Dans une note datée du 30 septembre, le bureau de la chambre basse estime que cette mesure tend à fragiliser les relations entre les deux pays.

 

La structure dirigeante de la Chambre Basse rappelle aux autorités dominicaines que le droit pour toute personne de vivre paisiblement sur son territoire ou sur un territoire étranger fait partie du noyau dur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui ne peut être, en aucun cas, être l’objet de compromis ou de compromission.

Craignant la déportation massive des descendants d’Haïtiens, dont la majorité ignore la culture haïtienne, le bureau de la chambre des députés souligne que « la mise en application de cette décision prendrait l’allure d’un génocide civil qui mettrait désormais la République dominicaine sur la liste des prédateurs des droits de l’homme ».

En conséquence, l’Etat haïtien devrait entamer incessamment des démarches diplomatico-juridiques auprès des autorités dominicaines et de la Communauté Internationale (…) en vue de la non-exécution de cette mesure, écrit le responsable de la chambre basse, qui préconise la paix, la stabilité et le progrès économique dans la région.

Laisser un commentaire

A lire aussi...