Vers la dynamisation du commerce informel à Port-au-Prince

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Vers la dynamisation du commerce informel à Port-au-Prince

Martellyala nationart

Le président de la République, Michel Joseph Martelly, a rencontré les représentants de 54 associations de commerçants le vendredi 4 octobre 2013, au palais national pour « faire le point sur les différents problèmes auxquels est confronté ce secteur, et d’identifier ensemble des pistes de solution ».

 

« Le président de la République a souligné à l’attention des commerçants la nécessité de mieux s’organiser, en vue de parvenir à une meilleure gestion des marchés et d’établir un partenariat avec l’Etat », écrit le bureau de communication de la présidence, ajoutant que Michel Martelly « a en outre indiqué que son administration était consciente des différents problèmes rencontrés par les commerçants du secteur informel ».

 

Le numéro I de la Nation a estimé par ailleurs « qu’il était de la responsabilité de l’Etat de mettre en place des programmes visant à créer des opportunités pour la création de richesses et le développement de ce secteur ».

De leur coté, les commerçants ont déclaré compter sur le chef de l’Etat pour «  les accompagner en réduisant les taxes douanières et en leur permettant d’avoir accès au crédit à des taux préférentiels ». Cette rencontre était également l’occasion pour le président Michel Joseph Martelly de « réaffirmer la volonté de son administration, de rompre définitivement avec le cycle de la contrebande et de la corruption qui gangrène l’administration publique ».

« D’où ses efforts en vue d’établir des programmes, des mécanismes et des pratiques qui garantissent un véritable partenariat public/privé, et la dynamisation des Petites et Moyennes Entreprises », conclut le communiqué du bureau de communication de la présidence. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...