signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Parlement

André Michel : du bureau du Bâtonnier, non du greffe du Parquet

Radio Signal FM
pierrefranckyexiusart

pierrefranckyexiusart

Des parlementaires expriment leur désapprobation aux notes du gouvernement et du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire dans lesquelles ces deux institutions condamnent l’intrusion des membres du Corps Législatif au greffe du Parquet du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince pour s’emparer du prévenu André Michel pour ensuite le conduire au Palais Législatif.

Le sénateur Pierre Francky Exius et les députés Levaillant Louis-Jeune, Patrick Joseph, Sadrac Dieudonné et Jean Tolbert Alexis ont fait savoir que des sénateurs sont intervenus au bureau du Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince et non à la greffe du Parquet. Ils soutiennent aussi que l’intervention a eu lieu sur demande du chef du Barreau, Me Carlos Hercule qui s’inquiétait pour la sécurité du militant politique qui était pratiquement libre car le Parquet n’avait retenu aucune charge contre lui.

« Ils n’ont rien fait d’illégal », a assuré le député Sadrac Dieudonné qui attire l’attention sur le fait que le chef du parquet avait déclaré auparavant que rien n’a été retenu contre André Michel.

Même discours du coté du député Patrick Joseph, qui croit que l’équipe gouvernementale n’a aucune moralité pour condamner l’acte posé par des parlementaires. Au contraire, Patrick Joseph s’attend à ce que le sénat agisse face aux dérives du pouvoir exécutif en prévention d’une grave crise au pays. « Le gouvernement en son entier doit être interpellé », demande le député Joseph.

« La note de Anel Alexis Joseph est à négliger par le fait que ce dernier n’est pas reconnu par le sénat de la République comme président du CSPJ, déclare le sénateur Pierre Francky Exius. En ce qui a trait à la demande du CSPJ pour que le président de la commission Justice du sénat ramène André Michel au Parquet pour éviter qu’un mandat d’arrêt soit émis à son encontre, le sénateur Exius répond que Me. Michel n’habite pas au palais législatif. « Me André Michel est dans les rues.», a précisé l’élu du département du Sud.

André Michel : du bureau du Bâtonnier, non du greffe du Parquet was last modified: by
signal_logo_sL01
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

signal_logo_sL01

Actualités à la une

To Top