signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Les Haïtiens unis avec leurs morts, les 1er et 2 novembre

Radio Signal FM
Cimetiere2013art

Cimetiere2013art

Les Haïtiens ont déferlé en grand nombre sur les cimetières du pays à l’occasion de la Toussaint et du Jour des Morts, les 1er et 2 novembre dernier. C’est une tradition en Haïti de rendre hommage aux morts en se recueillant sur leur tombe en cette période de l’année.

C’est aussi l’occasion de formuler des demandes. Celles des Haïtiens depuis le passage du tremblement de terre de janvier 2010 tournent principalement autour d’un logement ou d’un visa pour quitter le pays.

Joséphine veut un commerce et les moyens pour envoyer ses enfants à l’école. « Je ne peux toujours pas les envoyer à l’école. Je n’ai même pas encore réglé les dettes de l’année écoulée. Je suis venue demander aux morts de m’aider », a-t-elle lancé.

L’ambiance était surchauffée au cimetière de Port-au-Prince. Des chants aux cris des tambours. Des personnes arrivent avec des offrandes, les déposent et en profitent pour formuler des souhaits.

Des mambos et des houngans ont fait le déplacement également, non seulement pour saluer les esprits, mais aussi pour offrir des services sur place. Certains ont érigé leurs équipements mystiques et invoqué les loas au milieu d’une foule composée de curieux, de novices et d’initiés qui ne tardent pas à s’en mêler.

A quelques mètres de l’entrée, des missionnaires protestants viennent rappeler que Jésus voulait que les morts ensevelissent les morts. Ignorés, ces messagers de Dieu (peut-être en difficulté avec leur conscience) ont libéré l’espace.

Photos:Lesly Dorcin

Les Haïtiens unis avec leurs morts, les 1er et 2 novembre was last modified: by
signal_logo_sL01
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

signal_logo_sL01

Actualités à la une

To Top