L’UE promet son soutien au gouvernement haïtien

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

L’UE promet son soutien au gouvernement haïtien

Le représentant de l’Union Européenne en Haïti, Javier Niño Perez, a exprimé ses préoccupations par rapport aux possibles implications de la décision de la cour constitutionnelle de déchoir de leur nationalité plus de 210 000 Dominicains d’ascendance haïtienne lors d’une rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, Pierre Richard Casimir, le lundi 4 novembre 2013. M. Perez « se félicite de la façon dont le dossier est traité par le gouvernement haïtien, en particulier de  l’approche de la diplomatie haïtienne privilégiant  l’ouverture, la compréhension et le respect, qui est saluée par plus d’un », indique la Chancellerie haïtienne dans une note.

 

« Le ministre Casimir a pour sa part réitéré la position du gouvernement haïtien selon laquelle cette décision du tribunal constitutionnel dominicain concerne des citoyens dominicains. Toutefois, étant donné que ces personnes sont majoritairement d’ascendance haïtienne, le gouvernement haïtien croit bon de sensibiliser les Organisations Internationales et régionales ainsi que les pays amis pour les porter à prendre une position en faveur du respect des droits civils et politiques des personnes concernées par cette décision. Le ministre a insisté sur le fait que les démarches du gouvernement haïtien ne s’inscrivent pas dans une logique de confrontation avec la République dominicaine.

Le Chancelier, qui s’est réjoui au passage des réactions de la CARICOM et de l’OEA, entre autres, a dit espérer l’appui solidaire d’autres instances multilatérales sensibles à la question de la promotion et de la protection des Droits de l’Homme comme l’Union Européenne  aux démarches haïtiennes  visant à une trouver une solution juste et équitable aux problèmes posés par cette la décision.

Tout en rappelant le rôle de conciliation qu’a toujours joué l’Union Européenne dans les questions migratoires entre Haïti et la République Dominicaine, le Ministre estime que son appui à la position haïtienne sur cette question servira à renforcer certains secteurs nationaux dominicains qui prennent ouvertement position contre cette décision dont ils demandent la non-application. Il a suggéré l’envoi d’une mission de la Commission européenne en République Dominicaine. 

L’Ambassadeur Javier Niño Perez a été mandaté par Bruxelles pour rencontrer le Ministre des Affaires étrangères sur la question et lui exprimer l’appui de l’Union Européenne à la position du Gouvernement haïtien. Il a promis de soumettre le dossier aux plus hautes instances de l’Union Européenne ».  

L’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en Haïti, Klaus Peter Shick, le Chargé d’Affaires à l’Ambassade du Royaume Uni, et des Représentants des Ambassades de France et d’Espagne ont pris part à l’audience du lundi 4 novembre à la Chancellerie haïtienne.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...