Une table-ronde sur la violence faite aux femmes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Une table-ronde sur la violence faite aux femmes

En prélude à la Journée Internationale pour l’Elimination de la Violence contre les Femmes qui sera célébrée le 25 novembre 2013, l’ambassade américaine à Port-au-Prince a organisé une table ronde sur les violences faites aux femmes.

Cette activité, à laquelle ont pris part entres autres la ministre de la Culture et le député de Milot, était l’occasion d’échanger des points de vue sur la problématique des violences basées sur le genre.

« Non aux violences faites aux femmes » ! Tel est l’appel de l’ambassadrice américaine Pamela White qui a organisé cette table ronde. L’activité, qui aura débuté le 25 novembre, s’achèvera le 10 décembre 2013, à l’occasion de la Journée international des droits de l’homme.

Pour sa part, la ministre de la Culture estime qu’il est nécessaire que les femmes soient bien éduquées. Selon Josette Darguste, l’éducation est une forme de combat contre la violence exercée contre la gente féminine.

Le député de Milot, Marie Josie Etienne, a, de son côté, évoqué la proposition de loi sur la violence faite aux femmes qui jusqu’à présent, dit-elle, n’est pas encore déposée au parlement.

L’ambassadrice américaine et plusieurs autres femmes influentes du gouvernement, de la société civile et des organisations de femmes estiment que les violences faites aux femmes constituent un problème de droits humains.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...