Guyler C. Delva condamne l’agression policière du jeudi 7 novembre contre le journaliste Dorcin

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Guyler C. Delva condamne l’agression policière du jeudi 7 novembre contre le journaliste Dorcin

Agressionart

Le conseiller en communication du président de la République dit condamner la bestialité de l’agent de la PNH qui a frappé un journaliste de Signal FM, Lesly Dorcin, pour ensuite détruire la caméra de la station. Joseph Guyler C. Delva invite le commandant de la police, Godson Aurélus, à tout mettre en œuvre pour identifier et sanctionner le policier fautif qui était à bord du véhicule immatriculé 1-280.

L’ancien responsable de SOS Journaliste exige que le matériel soit restitué dans les plus brefs délais. C’en est trop, estime-t-il. Guyler C. Delva rappelle qu’un autre policier a accouché de la même sauvagerie parce que le journaliste de Radio Kiskeya, Rodrigue Lalanne, n’a fait que poser une question au chef de l’Etat.

Décidément, ces policiers méritent d’être recyclés, laisse entendre le conseiller spécial de Michel Martelly. Vu que les agents de l’ordre et les journalistes se retrouvent presque toujours dans le même espace public, M. Delva demande qu’on assure la formation de ces hommes armés appelés à protéger et à servir la nation.

La photo du policier est toujours affichée sur le site de Signal FM. Nous entreprenons des démarches judiciaires pour que l’appareil nous soit restitué et que l’agent de l’ordre soit sanctionné.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...