La science au service de la paix et du développement ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

La science au service de la paix et du développement ?

Irina-Bokovaart

La directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, met l’accent sur le partage des connaissances, des données et de l’innovation en matière d’hydrologie à l’occasion de la journée mondiale de la science au service de la paix et du développement ce dimanche 10 novembre.

 

« La coopération dans le domaine de l’eau n’est pas seulement une question technique ou scientifique. C’est aussi une affaire de droits de l’homme, de prévention des maladies, de promotion de l’égalité des genres et de lutte contre la pauvreté », déclare madame Bokova

Selon elle, il « s’agit essentiellement de consolider les fondements de la paix grâce à la coopération entre les États et entre les régions », appelant les États à continuer « de resserrer les liens entre la science et les politiques afin de tirer le meilleur parti de la coopération scientifique comme force pour la paix et le développement ».

17750cookie-checkLa science au service de la paix et du développement ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...