Michel Brunache appelle au respect du jeu démocratique

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Michel Brunache appelle au respect du jeu démocratique

Le député Sadrac Dieudonné estime que la Communauté Internationale a échoué avec l’avènement au pouvoir de Michel Martelly. Le député des Gonaïves, commentant l’appel au dialogue de la chef de la Minustah et de l’ambassadeur des États-Unis soutient que le président Michel Martelly n’est pas prêt à s’engager dans un dialogue franc.

N’empêche que le Mouvement Patriotique de l’Opposition Démocratique serait prêt à dialoguer avec l’Exécutif moyennant que celui-ci envoie des signaux clairs, souligne Turnep Delpé qui qualifie d’arbitraire le comportement du chef de l’Etat qui, selon lui, veut instaurer une dictature en Haïti. Entre autres signaux attendus : la libération des frères Florestal, exige le principal dirigeant du PNDPH.

Le président Martelly n’a rien d’un dictateur comme le prétend l’opposition, rétorque Pierre Michel Brunache qui, au contraire, salue l’altruisme du chef de l’Etat.

L’ancien ministre de la Justice et de la Sécurité Publique rappelle que le président a rencontré tous les anciens dirigeants de la République dans le cadre de la recherche d’un dialogue national.

« Le dialogue a toujours été une constante et non une variable pour l’équipe en place », reconnait Me Brunache qui appelle l’opposition à emboiter le pas.

S’appuyant sur le fait que la table rase n’a rien apporté de positif pour le pays au cours des 25 dernières années, Me Pierre Michel Brunache rappelle que c’est par les résultats des urnes que le personnel politique doit être remplacé.

Le conseiller politique du premier ministre demande à l’opposition de se conformer aux règles du jeu démocratique.

Laisser un commentaire

A lire aussi...