signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Insécurité

A Port-au-Prince, les violences ont tendance à augmenter, selon JILAP

Radio Signal FM
Microphone

La Commission Episcopale Justice et Paix (JILAP) de l’archidiocèse de Port-au-Prince a recensé 284 victimes de violences dans la région métropolitaine, dont 179 par balles. Dans son 48e rapport baptisé « Violence dans la région métropolitaine de Port-au-Prince », et présenté le mardi 12 novembre 2012, JILAP montre que le nombre de cas de violences reste constant par rapport au trimestre précédent. Deux cent quatre-vingt-quatre personnes avaient été tuées, dont 183 par balle entre mars et juillet 2013.

JILAP constate qu’il « n’y a pas eu de désarmement », que « la police n’est pas en mesure d’assurer la sécurité du pays » et que « le gouvernement ne prouve pas l’existence d’une politique de sécurité publique efficace…. »

Elle reprend les témoignages selon lesquels des politiciens ont distribué des armes dans les quartiers populaires : Cité Soleil, La Saline et Grand-Ravine. « A tout moment, la violence peut reprendre, selon la nécessité de la conjoncture », regrette la Commission.

Par ailleurs, JILAP note 53 victimes du trafic routier au cours de la même période, soit 12 de plus que le trimestre d’avant. Elle préconise que la police déploie plus d’efforts pour contrôler les motocyclettes. L’amélioration des conditions de voyage, la maintenance des véhicules en circulation, la réparation des égouts, entre autres, sont indispensables, estime JILAP qui dénombre 35 cas d’assassinats à l’arme blanche.

A Port-au-Prince, les violences ont tendance à augmenter, selon JILAP was last modified: by
signal_logo_sL01
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

signal_logo_sL01

Actualités à la une

To Top