Des partis politiques de bonne volonté

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Des partis politiques de bonne volonté

Un dialogue national, franc et sincère comme voie de sortie de la crise, voilà ce que recommandent des leaders de la classe politique. Le dirigeant de l’Alliance chrétienne et citoyenne pour la Reconstruction d’Haiti, Jean Chavannes Jeune, estime qu’il est temps que les trois pouvoirs de l’Etat comprennent la nécessité de se mettre ensemble pour la bonne marche constitutionnelle des institutions.

Selon l’Organisation du peuple en lutte, l’anarchie et le populisme ne font que ternir, une fois de plus, l’image d’Haiti. Le responsable de l’OPL, Sauveur Pierre Etienne, croit qu’il faut agir pour que le pays puisse retrouver sa dignité.

Le président Michel Joseph Martelly a annoncé mercredi avoir convoqué en session extraordinaire la chambre des députés pour le vendredi 22 novembre 2013. Les législateurs examineront plusieurs documents, dont les projets de loi électorale, le Fonds National de l’Education (FNE), et le vote électronique. Alors le dialogue s’ouvre, reste à savoir s’il sera franc et sincère.

Facebook Comments

De la même catégorie

De la même catégorie