signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Gouvernement

Ils n’ont pas été déportés, mais accompagnés…

Radio Signal FM
Microphone

L’ambassade de la République Dominicaine en Haïti informe que le gouvernement dominicain déplore l’incident dans lequel un couple de vieillards, José Mendez et son épouse Luja Encarnacion Diaz, ont trouvé la mort entre les mains d’un ressortissant haïtien, connu sous le nom de Coito Pie, qui a été lui-même tué, par la suite, par un groupe de personnes indignées.

 

Coito Pie a tué les vieillards dominicains pour leur voler une partie de leur récolte de café, poursuit le communiqué.

Sous les effets de la colère, quelques dominicains ont menacé de tuer d’autres ressortissants haïtiens. Voilà pourquoi beaucoup d’Haïtiens, se sentant menacés, ont abandonné leurs maisons pour se réfugier dans la Base Militaire de l’endroit où ils ont reçu la protection des militaires, poursuit l’ambassade. Toute de suite après, sur demande des persécutés, les militaires les ont accompagnés jusqu’à la frontière de Jimani-Malpasse.

Cette sortie brusque a fait penser que la République Dominicaine, serait en train d’effectuer une déportation massive de travailleurs haïtiens et ce n’est pas le cas. Pour le moment, la situation dans la municipalité de Neyba est sous contrôle des autorités qui déploient des efforts pour que le calme retourne dans cette laborieuse communauté. »

Par ailleurs, le Colonel Félix Familia Ramirez a confirmé au Consul d’Haïti, à Barahona, que deux personnes d’origine haïtienne Andrès Pie connues sous le nom de « Coito Pie » (lynché depuis par des dominicains) et un complice dénommé Papo Sani, sont accusés de meurtre dans cette affaire.

Ils n’ont pas été déportés, mais accompagnés… was last modified: by
signal_logo_sL01
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

signal_logo_sL01

Actualités à la une

To Top