Les avocats grévistes restent inflexibles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Les avocats grévistes restent inflexibles

CarlosHerculeart3

Les avocats du Barreau de Port-au-Prince ont rejeté, le mardi 26 novembre, une proposition du Bâtonnier Carlos Hercule : la création d’une cellule de crise dans le cadre du mouvement visant à obtenir le départ du commissaire du gouvernement du Tribunal de Première Instance, Francisco René.

Le Bâtonnier a fait cette proposition peu avant d’avoir rencontré le ministre de la Justice en son bureau à la Rue Charles Sumner pour discuter de la nécessité de mettre fin aux mouvements de protestation. Le ministre Jean Renel Sanon avait souhaité l’arrêt du mouvement de grève en attendant de satisfaire les revendications des avocats. Les grévistes restent inflexibles.

Depuis une semaine, les avocats du Barreau de la capitale intensifient le mouvement pour exiger également le départ du juge instructeur Lamarre Bélisaire qu’ils présentent comme un militant politique. Mardi, les avocats ont une nouvelle fois manifesté dans les couloirs du tribunal pour exiger la satisfaction de leurs revendications.

Ils entendent rester mobilisés jusqu’à ce qu’ils soient pris en compte.

Photo: Lesly Dorcin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...