Les Haïtiens doivent réagir aux violences anti-haïtiennes en République Dominicaine

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Les Haïtiens doivent réagir aux violences anti-haïtiennes en République Dominicaine

Le gouvernement, via un communiqué, devrait mettre en garde les citoyens haïtiens contre les dangers de voyager en République Dominicaine et appeler ses ressortissants en République Dominicaine à être prudents en raison de la recrudescence des actes d’insécurité dans le pays, recommande Me Camille Leblanc.

L’ancien ministre de la justice croit que cela aurait fait une mauvaise presse au gouvernement dominicain. 

Par ailleurs, Me. Leblanc dit souhaiter que le peuple haïtien se soulève sainement et pacifiquement contre les préjugés, discriminations ou agressions subis par nos compatriotes en République Dominicaine. Qu’on cesse de consommer les produits dominicains, que les grands vacanciers haïtiens arrêtent d’aller dépenser leur argent en République Dominicaine, voilà le genre de réactions auxquelles s’attend l’homme de loi.  

L’indifférence affichée par la population haïtienne est susceptible de laisser croire que les coupeurs de canne ne sont pas des Haïtiens et de minimiser l’ampleur de ces actes de violence, indique Me Camille Leblanc. L’avocat croit que l’Etat haïtien, après ce qui s’est passé le vendredi 22 novembre, devrait commencer à gérer les réactions d’indignation, mais non violentes,  de la population haïtienne.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...