L’indifférence des électeurs en 2014, l’année électorale

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

L’indifférence des électeurs en 2014, l’année électorale

Le processus électoral ne devrait pas rencontrer d’obstacles, en 2014. Le CTCEP diffuse déjà des spots publicitaires pour inviter la population à se choisir des chefs et à renouveler le personnel politique pour dépoussiérer les espaces du pouvoir.

Mais, par quel miracle la publicité du Collège Transitoire du Conseil Électoral Permanent réussira-t-elle à susciter une motivation suffisante à participer aux élections ?

L’indifférence électorale découle de la méfiance de la population envers les acteurs politiques. Le citoyen, à qui on enseigne que voter est un acte démocratique, comprend, sans s’en rendre compte peut-être, que le pouvoir qu’il donne n’est pas pour lui. Alors, cette année, qui est éminemment électorale, risque de se solder par un faible taux de participation, puisque « aller aux urnes » n’est pas un besoin physiologique. Chacun peut s’en dispenser dès lors qu’il se sent insatisfait et déçu.

S’il advient que nous n’ayons pas les hommes et femmes qu’il faut à la place qu’il faut, l’on dira que le peuple a mal voté ou ceux qui devaient voter n’ont pas voulu le faire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...