signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Education

Haïti – éducation : la pression monte sur le MENFP qui appelle au calme

Radio Signal FM
Microphone

Le ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) lance un appel au calme à l’endroit des syndicats d’enseignants qui sont en grève depuis trois jours, et des élèves qui se mobilisent à travers le pays en solidarité avec les enseignants et pour exiger la reprise des cours.

Le ministère appelle à éviter « tout dérapage regrettable et à préserver l’intérêt supérieur de l’école et la sérénité nécessaire pour affronter les défis de la refondation du secteur éducatif ».

« Le ministère invite les associations d’enseignants à reprendre le dialogue entamé autour de leurs revendications dont le processus est déjà enclenché avec, entre autres : la proposition du statut particulier des personnels éducatifs incluant le plan de carrière, les avantages sociaux et la grille salariale révisée pour le personnel éducatif », d’après un communiqué du MENFP.

« (…) toutes les dispositions ont été adoptées en vue de poursuivre la régularisation (nomination) des enseignants en poste répondant au profil exigé par le ministère » conformément aux instructions du président Michel Martelly, indique le communiqué.

« Une Commission « ad hoc » a été constituée en vue de relancer dès ce mercredi le dialogue avec les représentants du secteur syndical enseignant autour des revendications des enseignants, souligne le MENFP, précisant que le Sénateur Lucas, le député Élie Blaise, un représentant du ministère de l’Économie et des Finances, un représentant de la Primature, un représentant de la Présidence et deux représentants du ministère ont cette mission. Les syndicats d’enseignants observent un mouvement de grève depuis le 20 janvier. Leur mot d’ordre est très suivi à travers le pays au point que les élèves se mêlent de la partie pour exiger la reprise des cours. L’Union Nationale des Normaliens Haïtiens (UNNOH) annonce deux journées de mobilisation et de grève pour les 29 et 30 janvier autour des mêmes revendications. Les enseignants veulent une augmentation salariale, une grille salariale, la nomination de ceux qui travaillent depuis plusieurs années en situation irrégulière.

Haïti – éducation : la pression monte sur le MENFP qui appelle au calme was last modified: by
signal_logo_sL01
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

signal_logo_sL01

Actualités à la une

To Top