Mort de Kathy Mangonès, ex-cheffe du Bureau ONU-Femmes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Mort de Kathy Mangonès, ex-cheffe du Bureau ONU-Femmes

L’ex-cheffe du Bureau ONU-Femmes en Haïti, Kathy Mangonès,  âgée de 56 ans, a rendu l’âme, le 4 février 2014, à Addis-Abeba, Ethiopie, où elle participait à une réunion régionale de l’ONU-Femmes comme représentante de cet organisme spécialisé des nations-unies, au Libéria.

Elle a été transportée d’urgence à Nairobi, mais son malaise a été tel qu’elle n’a pas survécu. Elle a été la première Directrice du Bureau ONU-Femmes en Haïti.

Le ministère a la Condition féminine  et aux droits des femmes (MCFDF) dit avoir appris avec une profonde consternation la nouvelle du décès de Madame Kathy Mangonès.

Spécialiste en relations internationales, Kathy Mangonès était également connue en Haïti comme une grande féministe qui a joué un rôle important au sein des organisations de femmes les plus dynamiques du pays.

Depuis la création du ministère, Mme. Mangonès a apporté une contribution remarquable à l’exécution de plusieurs programmes importants relatifs à la promotion et à l’amélioration du statut de la femme en Haïti, notamment le grand projet de « l’égalité  de droit à l’égalité de fait » ou encore l’atterrissage local de l’Analyse Comparative entre les Sexes  (ACS).

La ministre à la Condition féminine et aux droits des femmes, Marie Yanick Mézile, dit perdre en Mme. Mangonès une collaboratrice exemplaire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...