Les femmes et leurs revendications, ce 8 mars

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Les femmes et leurs revendications, ce 8 mars


Le parti politique VIKTWA FANM exploite la date du 8 mars pour formuler un ensemble de revendications. En conférence de presse, le 7 mars 2014, la coordonnatrice générale du parti, Merci Wilhelmine Gaspard, demande aux acteurs  qui se sont impliqués dans le dialogue et la Conférence épiscopale d’Haïti de se réunir en vue de désamorcer la crise politique et institutionnelle qui prévaut dans le pays.

En outre, Mme. Gaspard encourage les parlementaires à voter les six projets de loi en attente, tel le Fonds National pour l’Education pour répondre aux besoins de la population.

Pour sa part, l’organisation politique KOD FANM YO a lancé un message d’union aux femmes pour lutter contre toutes les formes d’inégalités et de discriminations, en Haïti. La coordonnatrice générale de l’organisation, Chéry Monette, déclare qu’il est temps d’en finir avec l’exploitation économique des femmes dans les factories.

Photo: Lesly Dorcin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...