Le coût des élections en Haïti estimé à 45 millions de dollars

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Le coût des élections en Haïti estimé à 45 millions de dollars

L’Ambassadeur de l’Union Européenne (UE) en Haïti, Javier Niño Perez et la Directrice principale du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Sophie de Caen, ont signé, mardi, une convention pour appuyer les élections en Haïti. À travers cet accord, l’UE alloue 5 millions d’euros au fonds commun géré par le PNUD et qui est également alimenté par d’autres bailleurs de fonds.

Cet accord confirme l’engagement fort des deux partenaires à soutenir les institutions électorales nationales et l’organisation d’élections libres, démocratiques et inclusives en Haïti, laisse entendre Javier Nino Perez.

Selon les estimations du PNUD, Haïti a besoin de 45 millions de dollars pour l’organisation des élections (2/3 du Sénat, députés et collectivités territoriales), dont 42 millions pour les opérations électorales: l’enregistrement de 6 millions d’électeurs, l’achat de 42 millions de bulletins de vote, l’installation de plus de 1,800 centres de vote, 13,500 bureaux de vote et le déploiement de 50,000 employés sur le territoire national.

Jusqu’à présent, les bailleurs de fonds ont déjà contribué au fonds communs à hauteur de 30 millions de dollars (Haïti : 10 millions ;  l’Agence américaine pour le développement international  (USAID) : 6.5 millions ; le Canada : 5 millions ; l’UE : 5 millions d’euros ; le Brésil : 1 million. Le Mexique fournira une contribution technique et le PNUD est en négociation avec le Japon.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...