Sa mission au Parquet a fini en démission

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Sa mission au Parquet a fini en démission

Le substitut du commissaire du gouvernement, Gérald Norgaisse,  a démissionné, ce 2 avril. C’est-à-dire, il n’a plus de mission. Mais, la dernière tâche qu’il a accomplie sans autorisation ou avec autorisation, c’était de libérer Mme Marie Thaissa Mazile Ethéart, l’épouse d’un présumé trafiquant de drogue et kidnappeur. D’aucuns retiennent que c’est après cette mission qui n’en est peut-être pas une qu’il a démissionné.

Et il l’a dit. Dans une correspondance adressée, le 1er avril, au ministre de la Justice,  Me. Norgaisse écrit qu’il se démet de ses fonctions pour des « motifs de convenance personnelle ». Des raisons personnelles l’auraient motivé à se retirer et cela ne convient qu’à sa personne.

La démission rend-elle libre ? Mme Ethéart n’a pas démissionné. Et, elle est libre. De tous ses mouvements aux endroits indiqués.

Pour être “libre”, il a fallu à Mme. Ethéart l’aide de Me. Norgaisse alors que celle-là  faisait l’objet d’un mandat de dépôt du juge instructeur Sonel Jean-François pour blanchiment des avoirs provenant du trafic illicite de stupéfiants et actes d’enlèvement.

Libre d’un côté et libérée de l’autre côté. Pour des motifs de convenance personnelle.

Facebook Comments

De la même catégorie

De la même catégorie