signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Gouvernement

Le sénat : ultime obstacle à franchir, selon Me. Brunache

Radio Signal FM
Me Brunache


Le gouvernement fraîchement remanié, qui est considéré par des sénateurs comme un gouvernement de facto, est constitutionnel, laisse entendre Michel Pierre Brunache qui a fait remarquer que la Constitution haïtienne, en son article 158, établit une différence entre le Premier ministre et son cabinet ministériel. Le porte-parole de Laurent Lamothe déplore la mauvaise foi caractérisant les propos des parlementaires par rapport au nouveau gouvernement.

Ceux qui remettent en question la légitimité du gouvernement d’ouverture sont des saboteurs du processus démocratique, déclare Me. Michel Pierre Brunache. Le porte-parole, juriste de profession, réfère les membres de l’Opposition aux anciens arrêtés de remaniement ministériel. Selon Me. Brunache, ils constateront par eux-mêmes la formule sacramentelle qui autrefois n’avait pas posé problème, à savoir  « Vu la démission du cabinet ministériel…». Le porte-parole du Premier ministre dit croire que ce problème est soulevé par ceux qui ont peur des élections.

Par ailleurs, Me. Michel Pierre Brunache dit se réjouir d’entendre des sénateurs exiger l’application d’un article désuet dans la Constitution pour  mettre en place le Conseil électoral provisoire. Il s’agit de l’article 289. Depuis l’inexistence du Conseil National du Gouvernement (CNG), les CEP ne sont constitués que grâce à des compromis politiques, rappelle Me. Michel Pierre Brunache.

L’ambassade américaine en Haïti a averti que sans élections, l’aide des Etats-Unis ne pourrait pas être versée au gouvernement. Pour Me. Michel Pierre Brunache, ce n’est pas une menace. Quand bien même le gouvernement haïtien n’aurait pas besoin des 300 millions de dollars américains promis par les Etats-Unis, chacun devra assumer ses responsabilités et comprendre que les élections sont nécessaires, renchérit le porte-parole. Me Brunache croit que le processus démocratique avance, car la Chambre basse a déjà rempli sa mission. Pour l’heure, le sénat est l’ultime obstacle, selon lui.

RD

Photo : Lesly Dorcin

Le sénat : ultime obstacle à franchir, selon Me. Brunache was last modified: by
signal_logo_sL01
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

signal_logo_sL01

Actualités à la une

To Top