Tout n’est pas rose en prison pour Rony Timothée

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Tout n’est pas rose en prison pour Rony Timothée

Contrairement aux déclarations du porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti,Rony Timothée ne se porte pas bien. Le porte-parole de la Force patriotique pour le respect de la constitution ressent encore des douleurs provoquées par les gifles du policier en civil qui a procédé à son arrestation. Visité, ce 23 mai 2014, par deux sénateurs de la République, le détenu s’est confié.

Le militant politique déclare n’avoir été ni violé, ni bastonné, rapporte le sénateur John Joël Joseph. Toutefois, le prisonnier demande à voir un médecin pour soigner l’enflure et la douleur de son œil, précise le parlementaire.

Les personnalités qui ont visité Rony Timothée , incarcéré à la prison civile de l’Arcahaie depuis lundi, sont les sénateurs Pierre Francky Exius et John Joël Joseph, accompagnés de Lionel Etienne, du parti Fanmi Lavalas.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...