Des funérailles inachevées pour le sculpteur Andrisson Fils-Aimé

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Des funérailles inachevées pour le sculpteur Andrisson Fils-Aimé

Le Marron inconnu a été créé à l’image de Andrisson Fils-Aimé puisque c’est lui qui avait posé pour la célèbre statue. En tant que sculpteur, il avait aussi participé aux travaux avec le Maître fondeur, Albert Mangonès. Andrisson Fils-Aimé avait aussi travaillé sur les fresques du plafond en plâtre  du palais national, rappelle le directeur de l’ENARTS, Phillippe Dodard ajoutant que M. Fils-Aimé est l’un des rares professionnels à maîtriser cette technique. A quelles funérailles Andrisson Fils-Aimé, décédé le 19 mai 2014, a-t-il eu droit ?

Ses funérailles ont été chantées, le 31 mai, en l’église Sainte-Anne. Le prêtre célébrant, vexé par le comportement des parents et amis du défunt lors d’une coupure électrique, s’est brusquement retiré de la chaire, a rapporté le professeur d’art Maxi Sinéus.

Le défunt qui a eu droit, samedi dernier, à des obsèques inachevées avait travaillé durant des années dans la fonderie d’art de l’école nationale des arts. Il enseignait aussi à l’ENARTS. Si M. Fils-Aimé, mort à 73 ans, n’avait pas pu transmettre son savoir de façon pédagogique, il avait eu, au moins, le mérite de transmettreà beaucoup de jeunes dont Maxi Sinéus le goût de la sculpture.

A l’émission hebdomadaire « Trait d’union », diffusée tous les dimanches de 4 h à 5 h de l’après-midi, Robenson D’Haïti a interrogé l’actuel directeur de l’école nationale des arts, Philippe Dodard et le professeur d’art Maxi Sinéus, un ancien étudiant de M. Fils-Aimé. En voici des extraits.

 

 

24860cookie-checkDes funérailles inachevées pour le sculpteur Andrisson Fils-Aimé

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...