signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Justice

La grève des magistrats suivie partiellement

Radio Signal FM
Microphone

Les magistrats haïtiens étaient bien en grève, le lundi 14 juillet. A Port-au-Prince, la juridiction était paralysée en dépit de la présence des acteurs à leurs postes respectifs. N’empêche qu’au Cap-Haitien, une session d’assises criminelles a été lancée le jour de la grève.

Le mot d’ordre de grève de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens est respectée dans toutes les juridictions d’Haïti, à en croire Durin Duret. Le président de l’Anamah continue de réclamer le paiement des arriérés  de salaire  et le renouvellement du mandat d’environ 80 juges.

Pour sa part, le président de la Cour d’Appel de Port-au-Prince, Me Jean Joseph Lebrun, s’estime confortable. Il insiste sur le côté légitime des revendications de ses pairs, espérant que le mouvement du 14 juillet attirera l’attention de l’Exécutif, en particulier, le ministère de l’intérieur.

Le Ministère de la Justice et le CSPJ a anticipé pour renouveler le mandat d’une vingtaine de juges, espérant porter ANAMAH à revenir sur son mot d’ordre. Mais, l’organisation protestataire ne l’a pas entendu de cette oreille.

Il faut noter toutefois que le mouvement n’a pas été suivi à la lettre. Des assises criminelles ont démarré le jour de la grève dans la juridiction du Cap-Haitien.  

La grève des magistrats suivie partiellement was last modified: by
signal_logo_sL01
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

signal_logo_sL01

Actualités à la une

To Top