Haïti : Fednel Monchéry veut des élections avec n’importe quel CEP

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Haïti : Fednel Monchéry veut des élections avec n’importe quel CEP

N’importe quel Conseil électoral fera l’affaire du Consortium des partis politiques qui ne jure que par la tenue des élections, en Haïti, cette année. L’absence voulue ou obligée des partis politiques jugés représentatifs ne saurait affecter la crédibilité des joutes électorales prévues pour le 26 octobre 2014, selon Fednel Montchéry.

L’exécutif a prouvé à maintes reprises qu’il a la volonté d’organiser des élections dans le pays, selon Fednel Monchéry. Le porte-parole du consortium des partis politiques a précisé, mardi, que le bloc des 6 sénateurs et les partis politiques de l’opposition radicale constituent  les freins à la tenue du scrutin.

Le militant politique, qui se dit favorable à l’organisation des élections cette année, appelle les réticents se ressaisir.

Le Consortium se dit déterminé à participer aux prochaines compétitions électorales avec n’importe quelle structure électorale.

Pour Fednel Monchéry, la bataille électorale  se joue sur le terrain. S’il  n’y a pas de fraudes massives, les élections seront crédibles et démocratiques en dépit de la non-participation des partis politiques les plus représentatifs, croit-il.

Entretemps, le CEP encore incomplet avance et recule. Mais, le processus électoral semble être toujours en cours, car le registre d’inscription des Partis, Groupements et Regroupements de partis politiques s’ouvre et se referme de temps en temps.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...