Vers des échanges commerciaux équilibrés entre Haïti et la République Dominicaine

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Vers des échanges commerciaux équilibrés entre Haïti et la République Dominicaine

Les échanges commerciaux entre Haïti et la République Dominicaine vont être régulés, annonce Wilson Laleau, ministre du commerce et de l’industrie. Grâce à un accord signé, le jeudi 10 juillet 2014, entre les autorités des deux pays, Haïti va tenter de réduire le déséquilibre dont il est victime depuis toujours.  

Protéger les intérêts haïtiens, protéger les possibilités pour que l’économie haïtienne puisse bénéficier des retombées positives des échanges commerciaux sont, entre autres, les objectifs de cet accord, précise Wilson Laleau.

Le déséquilibre commercial entre les deux pays est manifeste, admet le ministre du commerce et de l’industrie. A preuve,  la République Dominicaine  reconnait avoir exporté pour plus de 1 milliard de dollars de produits vers Haïti alors que les autorités haïtiennes ne sont même pas en mesure de confirmer les chiffres selon lesquels le marché haïtien exporterait pour 100 millions de dollars vers la République voisine. Une inadéquation favorable aux Dominicains qui, ainsi, attirent les investissements des pays développés.

Ces raisons sous-tendent la signature par l’Etat Haïtien de cet accord devant lui permettre de réguler, voire formaliser le commerce entre les deux pays. Un accord, dit Wilson Laleau, qui doit améliorer les rapports et permettre de tester la responsabilité et la bonne foi des autorités haïtiennes et dominicaines.

Les pourparlers qui ont abouti à la signature de cet accord ont duré 7 mois, affirme Wilson Laleau, précisant que des rencontres ont eu lieu avec les divers secteurs concernés, tels que les chambres de commerce et le forum du secteur privé. Le ministère du commerce et de l’industrie va s’assurer du suivi de l’accord. Il y va de l’application et du respect des lois établies.

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...