Haïti : la redevance touristique est discriminatoire

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Haïti : la redevance touristique est discriminatoire

Illégale, inconstitutionnelle et discriminatoire sont, entre autres, les qualificatifs que Me. Jaccéus Joseph attribue à la décision des autorités haïtiennes exigeant des étrangers voyageant en Haïti le paiement d’une taxe de 10 dollars américains. Cette disposition devait prendre effet, le 1er juillet.

Selon l’avocat haïtien, Jaccéus Joseph, cette mesure affecte également les Haïtiens détenant un passeport étranger. L’homme de loi  recommande au gouvernement de revenir sur sa décision, juge-t-il, arbitraire. Me. Joseph se dit déterminé à mobiliser la diaspora haïtienne sur le dossier.

C’est le 22 juin 2014 que le ministère du Tourisme et des Industries créatives, dans un communiqué, a informé qu’à partir du 1er juillet 2014, les visiteurs et les passagers – débarquant dans le pays – détenant un passeport étranger, seraient assujettis au paiement d’une redevance touristique fixée à 10 dollars américains ou 10 euros ou 10 dollars canadiens.

Les enfants âgés de 0 à 5 ans et ceux qui détiennent un passeport officiel ou diplomatique ne sont pas concernés par cette mesure.

Cette redevance sera appliquée (à l’arrivée) aux guichets de banque prévus à cet effet, dans les différents ports et aéroports d’entrée du pays et au niveau des différents postes frontaliers.

Cette politique publique vise à financer les activités de promotion de la destination, le renforcement de la Police touristique (Politour) et la formation aux métiers du tourisme en Haïti. La redevance touristique a été identifiée comme source de revenus dans la loi de finances de l’exercice 2013-2014, adoptée le 21 mai dernier au Sénat de la République.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...