Haïti : Aristide limité à son domicile pour les suites légales

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Haïti : Aristide limité à son domicile pour les suites légales


Aux dernières nouvelles, mardi, le juge instructeur Lamarre Bélizaire a assigné à résidence surveillée l’ancien président Jean-Bertrand Aristide pour éviter que ce dernier n’échappe aux poursuites judiciaires engagées contre lui.

En effet, Me. Bélizaire ordonne aux responsables de l’administration pénitentiaire de prendre toutes les dispositions, généralement quelconque, pour sécuriser la résidence où se trouve l’inculpé et pour le conduire, au besoin, devant lui pour répondre aux questions de la justice.

En outre, le juge a également décidé d’être le seul à pouvoir autoriser des personnes à rendre visite à Jean-Bertrand Aristide.

En droit pénal, la résidence surveillée est une peine judiciaire alternative à la prison. Toutefois, le docteur Jean-Bertrand Aristide ne serait pas trop intéressé à quitter sa résidence de Tabarre tant il est occupé avec la rentrée universitaire, a déclaré, mardi, Schiller Louidor. Ce membre du directoire du parti croit aussi que le leader du parti Lavalas refuse de se promener dans les rues pour ne pas troubler l’ordre public en se faisant saluer par sa foule.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...