Il s’est tué avec l’arme de son père criminologue

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Il s’est tué avec l’arme de son père criminologue


L’évangéliste et avocat, Osner Févry Junior, fils du criminologue, Me. Osner Févry, s’est suicidé, a déclaré, ce mercredi,  le porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti. L’inspecteur Gary Desrosiers explique que l’arme récupérée sur le lieu du crime, un pistolet de calibre 9 mm, appartient au père de la victime.

Me. Osner Févry Junior se serait donné la mort avec l’arme de son père. Il n’aurait pas été assassiné, selon la PNH.

Toutefois, rappelons que Me. Févry a présenté, récemment, à la presse des dizaines de photographies, analysées par des laboratoires accrédités, qui prouveraient que son fils a été battu avant d’être assassiné.

Le dossier suit toujours son cours au cabinet d’instruction, a lâché le porte-parole adjoint de la PNH pour ne pas en donner plus d’éclaircissements.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...