Le Gouvernement mobilisé contre une éventuelle importation de l’Ebola

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Le Gouvernement mobilisé contre une éventuelle importation de l’Ebola

Le Premier ministre Laurent Lamothe a eu, ce mercredi, une importante réunion avec Florence Duperval Guillaume et Nesmy Manigat, respectivement ministres de la Santé et de l’Education nationale autour du plan de réponse du gouvernement en cas d’apparition de l’Ebola en Haïti.

Ce plan de réponse à l’épidémie de fièvre hémorragique, qui est élaboré par le ministère de la Santé publique, a pour but de bien armer la population et notre système de santé afin de faire face à toute éventualité. Il vise également à réduire au minimum la morbidité et la mortalité en cas d’importation de l’Ebola dans le pays.

Pour prévenir et anticiper l’apparition du virus, un ensemble de mesures ont été prises, notamment la mise en place d’un dispositif de contrôle sanitaire aux points d’entrée dans les aéroports, les ports, à la frontière terrestre et maritime, ainsi que l’application des prescrits de la règlementation sanitaire internationale (RSI).

A l’aéroport, où se diffusent des messages audiovisuels sur des écrans, est déjà disponible un formulaire d’immigration consistant en l’évaluation au niveau des points d’entrée du pays. Dans l’enceinte de l’aéroport, le Gouvernement cherche à aménager un espace pouvant accueillir des personnes suspectées d’être contaminées par le virus. A la base de la Minustah, un centre d’isolation a été également aménagé.

Le Gouvernement, qui promet d’assumer ses responsabilités, appelle la population à garder le calme et à ne pas céder aux rumeurs de panique. Il la rappelle toutefois que jusqu’à présent  aucun cas du virus n’a été détecté ni révélé.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...