Haïti-Ebola : pas encore de plans de riposte dévoilés

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Haïti-Ebola : pas encore de plans de riposte dévoilés


Le docteur Schiller Louidor appelle l’Etat à miser davantage sur des mesures préventives pour limiter les risques d’importation du virus Ebola en Haïti vu les faiblesses du système de santé.

Compte-tenu des cas d’Ebola déjà enregistrés aux Etats-Unis, le médecin croit important aussi que les autorités sanitaires haïtiennes commencent à identifier des zones stratégiques de mise en quarantaine.  

Le docteur Louidor plaide aussi en faveur de la formation d’une équipe soignante entrainée et équipée en vue de réduire le risque de transmission nosocomiale du virus et la propagation de la maladie lorsque le pays aura identifié ses premiers malades d’Ebola.

A ce sujet, notons que des tests grandeur nature ont été organisés, vendredi, dans toute la France pour savoir si les services d’urgence des hôpitaux français sont  prêts à faire face à la maladie.  

Le Gouvernement  haïtien n’est toujours pas en mesure de communiquer un plan de riposte contre l’Ebola. Aucune structure d’isolement n’est encore connue. Or, la maladie n’est pas loin d’Haiti géographiquement puisqu’elle est déjà aux Etats-Unis. Le virus frappe  à nos portes, a prévenu, samedi, le docteur Schiller Louidor.

Photo: Lesly Dorcin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...