UNNOH : la mobilisation reprend ses droits

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

UNNOH : la mobilisation reprend ses droits

Fini le carnaval national, l’Union nationale des normaliens haïtiens annonce la reprise de la mobilisation des syndicats d’enseignants visant à forcer le gouvernement Martelly/Lamothe à satisfaire leurs revendications. Tous les moyens pacifiques seront utilisés…

Outre un salaire minimum de 50.000 gourdes, le secrétaire général de l’UNNOH Josué Mérilien réclame, au nom des organisations d’enseignants, la régularisation de la situation des professeurs non encore intégrés officiellement dans le système éducatif alors qu’ils y travaillent depuis plus de dix ans. Le syndicaliste haïtien plaide en faveur de la modernisation de tous les centres scolaires publics et un contrôle stricte du ministère de l’éducation nationale sur le fonctionnement des établissements privés.

Des Interventions dans les media, sit in, et manifestations de rue sont envisagés. l’UNNOH et les autres syndicats d’enseignants entendent utiliser tous les moyens pacifiques pour forcer les autorités haïtiennes à agir. Josué Mérilien, qui annonce l’intensification du mouvement au cours des prochaines semaines, invite tous les acteurs de l’éducation ainsi que la population à prendre part à cette grande mobilisation, d’une manière ou d’une autre.

Le secrétaire général de l’UNNOH, jouant le rôle de porte-parole du mouvement, critique l’équipe au pouvoir qui, selon lui, passe son temps à faire que de la propagande alors que les résultats obtenus sur le terrain laissent à désirer.

CR//

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...