Un partenariat public-privé en faveur de l’entrepreneuriat

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Un partenariat public-privé en faveur de l’entrepreneuriat


Le ministère du Commerce et de l’Industrie et le Groupe Haïti chérie ont signé, en présence du président de la République, un protocole d’accord visant à promouvoir l’entrepreneuriat. Une vingtaine d’entreprises vont bénéficier de ce projet.

Un fonds de 40 millions de gourdes a été créé par les membres du groupe Haïti Chérie dans le but d’appuyer une vingtaine de petites entreprises, à travers un partenariat public-privé. En effet, ce protocole d’accord vise à la mise en place par les deux institutions d’un mécanisme de support de développement de l’entrepreneuriat et des petits projets à fort potentiel de croissance surtout dans le domaine agro-industriel.

Le président de la République a félicité le Groupe Haïti Chérie pour ce nouveau programme qui, dit-il, contribuera au processus de dynamisation de l’entrepreneuriat dans le pays.

Ce programme de financement sera alimenté par une enveloppe maximale de 40 millions de gourdes par le Groupe Haïti Chérie. Un fonds qui pourra être augmenté au fur et à mesure selon la réponse des bénéficiaires et les résultats du programme.

Ces 40 millions de gourdes devraient servir à financer, entre autres, 15 petits projets pour une valeur de 50 000 gourdes chacun et 5 autres projets dans le domaine de l’agro-industriel pour une valeur de 500 000 gourdes chacun.

La cérémonie s’est déroulée à l’hôtel Best Western Premier. Ce partenariat public-privé est le fruit d’une bonne entente entre le gouvernement et le secteur privé des affaires, estime Jean Lucien Ligondé. Ce membre fondateur du Groupe Haïti Chérie  promet que le Groupe Haïti Chérie se battra pour que le pays dispose de ressources suffisantes qui puissent assurer à l’ensemble de la population l’accès à des services de base.

Photo: Lesly Dorcin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...