P-au-P: les citoyens debout contre l’antihaïtianisme en RD

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

P-au-P: les citoyens debout contre l’antihaïtianisme en RD

Parties de la Place Dessalines au Champ de mars pour aboutir devant l’ambassade Dominicaine à Pétion-Ville, plusieurs milliers de personnes, toutes générations confondues, ont défilé, mercredi, contre les violences faites aux Haïtiens en République Dominicaine, le mercredi 25 février 2015. Les organisateurs ont remis à l’ambassadeur Dominicain à Port-au-Prince, Ruben Silie Valdez, un document listant les nombreux actes de barbarie infligés, de manière habituelle, aux ressortissants haïtiens en territoire voisin.  

Répondant à l’appel du Collectif du 4 décembre,une marée humaine s’est déversée dans les rues de la capitale d’Haïti, ce mercredi,  pour dénoncer la xénophobie, le racisme anti-haïtien, en République Dominicaine.

Cette marche, selon la secrétaire générale du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP),  est le signe d’un sursaut de notre peuple. Mirlande Manigat dit croire que cette protestation est «normale »vu que ce n’est pas la première fois que les Haïtiens sont victimes d’abus en République Dominicaine.  

Par ailleurs, l’ancienne candidate à la présidence estime que le problème actuel est symptomatique de l’inégalité économique existant entre les deux peuples.

Pour sa part, l’agronome Jean André Victor plaide en faveur d’une « réponse organisée » tant sur le plan juridique que sur le plan politique.

Signalons que, lors de la marche, les organisateurs ont fait circuler une pétition qui a été signée par plusieurs milliers de marcheurs.  Le document sera aussi envoyé à l’Organisation des Nations-Unies (ONU).

Photos : Lesly Dorcin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...