Des précisions supplémentaires sur l’uniforme scolaire unique

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Des précisions supplémentaires sur l’uniforme scolaire unique

Suite à l’Arrêté présidentiel du 18 mars dernier, stipulant que les élèves des écoles publiques, tant du fondamental que du secondaire, porteront désormais le même uniforme, dont les couleurs ont été dévoilées officiellement le 10 avril dernier, Nesmy Manigat, le Ministre de l’Éducation National a tenu à apporter des précisions supplémentaires.

Voulant dissiper certains doutes quant au contrôle du marché des tissus d’uniforme, le ministre Nesmy Manigat a précisé que « le gouvernement ne va pas se suppléer aux importateurs. Ces derniers continueront à mener leurs opérations commerciales comme par le passé. »

Concernant la réaction des importateurs, qui affirmaient ne pas avoir été informé assez tôt, le Ministre de l’Éducation rappelle que cette décision avait été prise en novembre 2014, lors d’un Conseil de gouvernement, retransmis en direct sur plusieurs radios et télévisions. Toutefois, il précise à leur attention, qu’au cas où la nouvelle décision entrainerait certains préjudices financiers à ce secteur, « l’État verrait comment les aider à compenser les coûts en leur offrant des avantages fiscaux ».

Nesmy Manigat a indiqué également, que pour donner une certaine souplesse dans l’application de cette mesure pour la première année de mise en œuvre, « aucune spécification ne sera donnée sur la qualité des tissus. Ce qui donne une marge de manœuvre aux importateurs. De plus, aucune exigence ne sera faite sur le modèle de confection des uniformes ».

Par ailleurs, « chaque direction d’école aura le loisir de choisir son badge d’identification à placer devant le corsage ou la chemise de ses élèves » a confirmé le Ministre Manigat.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...