Plaidoirie pour un Conseil électoral provisoire

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Plaidoirie pour un Conseil électoral provisoire

Le Premier sénateur du Nord, Wesner Polycarpe plaide en faveur de l’application de l’article 289 de la Loi mère haïtienne, lequel permettra la formation d’un Conseil électorale provisoire pour organiser efficacement et rapidement le prochain scrutin.

Face à la stérilité de la commission bicamérale chargée de désigner les trois représentants du pouvoir législatif au Collège transitoire du Conseil électoral, le parlementaire déclare que l’accord conclu entre les pouvoirs exécutif et législatif le 24 décembre 2013 est un « protocole de désaccord » dont il ne faut pas faire cas.

Tous les secteurs de la Société civile doivent conjuguer leurs forces pour obliger le président Michel Martelly à l’application de l’article 289 de la constitution haïtienne, insiste M. Polycarpe.

Le sénateur Moise Jean Charles abonde dans le même sens. Il préconise aussi un Conseil électoral provisoire. Que Michel Martelly passe d’un Conseil électoral permanent a un Collège transitoire, rien de concluant ne sortira du parlement, a déclaré le sénateur du Nord.

Le parlementaire a aussi fait remarquer que les élections n’auront pas lieu non seulement parce que ce n’est pas la priorité de M. Martelly, mais aussi en raison d’une commission croyant pouvoir agir, en toute légitimité, au nom du parlement.

Rob & Son

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...