Port-au-Prince, une foule a marché contre les législatives

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Port-au-Prince, une foule a marché contre les législatives

A l’initiative du Front national de coordination des candidats pour la lutte démocratique, une foule a, les 3 et 4 septembre, marché dans les rues de Port-au-Prince contre les fraudes et violences commises lors du scrutin du 9 août 2015. Les manifestants ont exigé l’annulation des législatives et la démission des membres du Conseil électoral provisoire.

Le verdict du premier tour des législatifs est le reflet de la volonté et de l’expression des fraudeurs, laisse entendre le candidat au sénat pour le département de l’Ouest sous la bannière de Fanmi Lavalas, Louis Gérald Gilles, dans un message délivré à la fin de la marche à proximité du siège central du CEP.

La mobilisation, note-t-il, se poursuivra jusqu’à ce que le CEP annule les élections du 9 août.

Photo: Lesly Dorcin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...