La pauvreté extrême a reculé en Haïti, dit Martelly à l’ONU

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

La pauvreté extrême a reculé en Haïti, dit Martelly à l’ONU

« La démocratie s’est consolidée, les institutions garantes de l’État de droit se sont affermies, la situation sur le plan de la sécurité s’est nettement améliorée, et les droits de l’homme ont été promus et respectés ». Voilà comment le président haïtien, dans son discours, a présenté Haïti à la 70e session ordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU.

Le chef de l’Etat a aussi affirmé que la pauvreté extrême a reculé. M. Martelly s’est aussi félicité qu’après des décennies de stagnation, l’économie a renoué avec la croissance.

Le premier mandataire de la Nation a évoqué l’adoption du Livre Blanc  de la défense d’Haïti qui préconise la création d’une force de défense dans le pays en vue de dresser le profil des nouvelles forces armées d’Haïti. Selon Martelly, la nouvelle force aura une participation active au développement d’Haïti.  Elle se consacrera, poursuit-il, à des tâches de protection de l’environnement, de secours en cas de catastrophes naturelles, de sécurisation de nos frontières et de renforcement de la protection des investissements.

L’Assemblée générale des Nations unies est l’un des six grands organes de l’ONU avec le Conseil de sécurité, par exemple. On en entend parler chaque année au mois de septembre, car c’est à ce moment-là que s’ouvre sa session ordinaire pour une durée de trois mois environ. C’est à ce moment-là que les grands dirigeants de la planète convergent vers New-York, le siège de l’ONU.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...