Manifestation : un mort et des blessés à la machette

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Manifestation : un mort et des blessés à la machette

Des incidents ont émaillé la manifestation organisée, le vendredi 20 novembre 2015, à Port-au-Prince, par l’opposition pour exiger la mise en place d’une commission devant permettre  l’évaluation indépendante des résultats préliminaires de la présidentielle. Des manifestants sont blessés à la machette, et un autre serait tué par balle. Le corps de la victime a été transporté dans une brouette par un individu appelant à la poursuite, sans relâche, du mouvement de protestation.

Le bilan est lourd si l’on en croit les chiffres avancés par l’ex-candidat à la présidence, Me. André Michel. Selon lui, une dizaine de manifestants ont été blessés à coup de pierres et de machettes par des inconnus, à Delmas. Le militant a été tué par un agent d’une unité spécialisée de la Police Nationale d’Haïti (BOID), accuse Me Michel, sur les ondes d’une station de radio.  Assad Volcy, de la plateforme Pitit Dessalines, a, pour sa part, expliqué la mort de ce manifestant par une attaque armée orchestrée par deux hommes circulant à bord d’une motocyclette en uniforme de la police.

Notons que les manifestants ont pu atteindre, sous la protection des agents de l’ordre, le siège de l’institution électorale, à Pétion-Ville, pour y délivrer leur message.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...