Pour empêcher ce « coup d’état électoral », Jude appelle à la solidarité

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Pour empêcher ce « coup d’état électoral », Jude appelle à la solidarité

Participer au second tour de la présidentielle, le 24 janvier, avec ce Conseil électoral est une faute grave, déclare Jude Célestin. Un homme doit savoir s’arrêter, poursuit le candidat de LAPEH, dans son message à la nation, le 18 janvier 2016. Si l’Exécutif  tient à la tenue de l’élection présidentielle où le gagnant, selon M. Célestin, serait déjà sélectionné, qu’il prenne un décret pour introniser son propre prince.

Jude Célestin décide de ne pas cautionner le scrutin du 24 janvier 2016. «  Ils seront seuls dans leurs mascarade électorale », déclare-t-il. Quiconque prend part aux élections  prévues par le CEP sera considéré comme un traitre à la nation, prévient le candidat.

Par ailleurs, Jude Célestin fait appel aux partis politiques dont il réclame la solidarité en vue, dit-il, d’arrêter cet outrage aux idéaux républicains et démocratiques.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...