Haïti : l’envoyée de l’ONU condamne des violences perpétrées au Parlement

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Haïti : l’envoyée de l’ONU condamne des violences perpétrées au Parlement

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti, Sandra Honoré, a condamné fermement mercredi les actes de violence perpétrés mardi dans l’enceinte du Parlement haïtien.

« Saluant les efforts et les capacités de la Police nationale d’Haïti pour ramener l’ordre public, elle exhorte les autorités nationales à achever l’enquête sur ces évènements avec célérité », a déclaré la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) dans un communiqué de presse.

Mme Honoré a réitéré son appel à tous les sénateurs et députés haïtiens « à accomplir leur devoir et responsabilités envers leurs électeurs en permettant une solution pacifique à l’impasse actuelle à travers un vote à l’Assemblée nationale et ce, conformément à l’Accord du 5 février ».

La semaine dernière, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’était inquiété du prolongement de l’incertitude politique en Haïti. Il avait appelé l’Assemblée nationale à déterminer un arrangement viable pour la gouvernance provisoire qui permette d’achever le processus électoral entamé en 2015.

Il avait invité toutes les parties prenantes à agir de façon responsable dans l’intérêt de leur pays et à s’abstenir de toute incitation ou participation à la violence.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...