61 302 personnes déplacées internes croupissent encore sous des tentes en Haïti

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

61 302 personnes déplacées internes croupissent encore sous des tentes en Haïti

Le Groupe d’appui aux réfugiés et rapatriés (GARR) annonce que  61 302 personnes déplacées lors du séisme du 12 janvier 2010 vivent encore dans 33 sites d’hébergement, selon un rapport publié le 30 juin 2016 par l’OIM. 

Les trois communes qui ont la population déplacée la plus importante sont Delmas avec un total de 9 930 familles, soit 32 637 personnes, Croix-des-Bouquets, 2 477 ménages, soit 10 799 personnes et Léogâne où 1 025 familles ont été dénombrées, soit 4 200 personnes. 5 sites par commune ont été aussi recensés. Le GARR, qui plaide pour le respect du droit au logement des familles déplacées, n’a de cesse de promouvoir la coopérative de logement comme alternative pour faire face au déficit criant de logement en Haïti.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...