Incident au Parlement haïtien : Ralph Théano chahuté et mis à la porte

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Incident au Parlement haïtien : Ralph Théano chahuté et mis à la porte

Le ministre chargé des relations avec le parlement et l’exécutif n’était pas en odeur de sainteté jeudi à la chambre basse alors que le chef du gouvernement Laurent Lamothe et l’ensemble de ses co-équipiers s’apprêtaient à répondre aux questions des députés sur un ensemble de sujets. Assimilant la présence de Ralph Théano à une provocation, les membres du bloc parlementaires pour le renforcement institutionnel (PRI) ont créé une situation de tension qui a porté le vice-président de l’Assemblée nationale à mettre à la porte l’indésirable et reporter la séance à la huitaine.

Les députés qui ont chahuté et expulsé Ralph Théano de l’enceinte du parlement ne le considèrent plus comme un membre du gouvernement Martelly/Lamothe. Conséquemment, celui qui a pour mission de maintenir stables les relations entre les pouvoirs exécutif et législatif est averti qu’il ne pourra plus remettre les pieds dans les locaux du parlement. Le concerné minimise ces interventions expliquant que les députés de l’opposition étant minoritaires ne peuvent en aucun cas le renvoyer.

« Le gouvernement m’a nommé. Je reste le ministre chargé des relations avec les parlementaires tant que le président et le premier ministre ne perdent confiance en mes compétences. Mais, si les députés veulent me congédier, ils n’ont qu’à m’interpeller et me sanctionner », a-t-il notamment déclaré en quittant jeudi les locaux du parlement.

A l’origine de ce conflit, les propos désobligeants tenus par le ministre Théano qualifiant certains députés d’enfants issus de famille monoparentale et de Kamikazes, en janvier dernier.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...