Le Collège transitoire du CEP,un complot réussi

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Le Collège transitoire du CEP,un complot réussi

« Le président Michel Martelly a joué pieds et mains pour influencer le processus de désignation des représentants des pouvoirs législatif et judiciaire et soudoyé plusieurs des conseillers. De fait, il a le contrôle du bureau du CTCEP dirigé par Emmanuel Menard», c’est-ce qu’a dénoncé mardi le sénateur Jean-Baptiste Bienaimé qui crie haut et fort aux magouilles.

«Dans ce contexte, des sénateurs et des responsables des collectivités seront nommés lors des prochaines élections », a-t-il ditaccusant les deux chefs de l’exécutifd’utiliser les fonds du trésor public pour organiser un vaste complot contre la démocratie haïtienne dans le seul objectif de renforcer leur pouvoir.

« Il n’y aura pas d’élections démocratiques et crédibles dans le pays à la fin de cette année», a poursuivi le sénateur Jean-Baptiste Bienaimé expliquant que les conditions sont loin d’être réunies, d’autant plus que le gouvernement souffre d’un grave déficit de crédibilité en matière de gestion des finances publiques.

«Nous avons à la tête du pays deux brasseurs professionnels qui ne font que croitre leurs fortunes alors que la grande majorité des démunis haïtiens vivent en dessous du seuil de la pauvreté avec moins d’un dollar par jour» a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

A lire aussi...