Audition d’Aristide : Le ministre de la justice dément l’implication du pouvoir

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Audition d’Aristide : Le ministre de la justice dément l’implication du pouvoir

Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Jean Renel Sanon se décerne un satisfecit pour le bilan judiciaire des deux ans de Michel Martelly au pouvoir. Le Garde des Sceaux de la République se réjouit du renforcement du système à travers des actions tendant vers l’indépendance du pouvoir judiciaire, citant la mise en place du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, la nomination des juges manquant de la Cour de Cassation, le renforcement de l’École de la Magistrature,…etc.

Le ministre Sanon fait aussi état de la formation de professionnels judiciaires, tels que les Greffiers. Des séminaires pour l’organisation et la gestion des scènes de crimes ont également été organisés, révèle Jean Renel Sanon.

Par ailleurs, le ministre de la justice et de la sécurité publique rejette les allégations d’implication du pouvoir exécutif dans l’émission du mandat de comparution à l’encontre de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide. Jean Renel Sanon admet toutefois que n’importe quel citoyen peut être invité par la justice.

« Le gouvernement n’en a rien à voir. Ce sont là des réflexions révoltants », martèle le ministre Sanon qui affirme avoir d’autres préoccupations. Selon lui, de telles réflexions sont susceptibles à renforcer l’impunité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...