Le Brésil contribue au reboisement spécifique de Saut D’Eau

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Le Brésil contribue au reboisement spécifique de Saut D’Eau

L’ambassadeur du Brésil en Haïti José Luiz Machado e Costa a rencontré le président du Sénat de la République, Simon Dieuseul Desras mercredi au Palais Législatif. Accompagné du directeur général de l’ONG Viva Rio, Ruben Fernandez, José Luiz Machado e Costa, a discuté avec le parlementaire haïtien d’un projet de reboisement des sources de Saut D’eau qui tendent à tarir. Il était question de préciser les types d’arbres à mettre en terre sans altérer les valeurs culturelles et mystiques de cette région de pèlerinage.

« Les sources d’eau ont besoin du vers, des arbres et de feuilles », a déclaré Ruben Fernandez à l’issue de la rencontre, reconnaissant l’importance de Saut D’Eau dans l’imaginaire haïtien.

Le président du Sénat qui est originaire de Saut D’Eau a soumis aux Brésiliens un plan de reboisement né de la tribune publique sur le tarissement des sources réalisées récemment. « On va l’étudier pour voir comment participer à cette entreprise », enchaine Ruben Fernandez, qui parle d’un reboisement spécifique et mystique.

L’idée est que les Brésiliens nous aident à retrouver les plantes qui sont en voie de disparition en Haïti, souligne le président du Sénat. Simon Dieuseul Desras estime indispensable d’arrêter le tarissement des sources en augmentant le débit de l’eau.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi...